Acouphène cause

Acouphène cause : un trouble auditif aux causes méconnues

L’acouphène, cette sensation auditive incessante de bruits parasites est un phénomène qui touche de plus en plus de personnes. Selon les caractéristiques de ces dernières, ces bruits peuvent être très différents. Entre tintements, bourdonnements, sifflements et bruits de moteurs, chacun possède sa propre description. Pour en savoir plus sur les types d’acouphènes, leurs causes et leurs traitements, nous vous invitons à lire l’article suivant

Les différents types d’acouphène

Acouphène cause : un trouble auditif aux causes méconnues

De manière chronique, par intermittence ou occasionnellement, l’acouphène peut apparaître de différentes manières chez les personnes atteintes. Selon leur fréquence et leur intensité, ces sensations auditives peuvent nuire réellement à la qualité de vie des individus atteints. Parfois, ces dernières peuvent être associées à une surdité partielle ou totale. De ce fait, on distingue deux catégories d’acouphène.

Les acouphènes objectifs

Cette première catégorie fait référence à des bruits mesurables et réels qui se produisent au sein de l’oreille à cause d’une malformation vasculaire ou toute autre anomalie. Bien que traitable, cet acouphène est le type le plus rare qui existe et reste généralement la conséquence directe d’une maladie sous-jacente.

Les acouphènes subjectifs

Au contraire, cette catégorie représente plus de 95 % des personnes diagnostiquées. Difficile à traiter, cet acouphène est audible par la personne atteinte uniquement rendant ainsi sa guérison et son traitement complexe et délicat.

Quelles sont les causes de l’acouphène ?

Les acouphènes sont le signe d’une déficience au niveau du système auditif. Ils se développent bien souvent après un choc ou un traumatisme sonore tel qu’une exposition répétée aux bruits ou encore, une déflagration.

En général, il n’existe pas de cause spécifique pouvant expliquer ce trouble. Cependant, les chercheurs sont parvenus à en isoler certaines à savoir :

  • L’âge avancé des patients.
  • L’exposition intense et fréquente aux bruits excessifs et aux ondes.
  • Les conduits auditifs obstrués par des bouchons de cérumen.
  • Les blessures au coup et à la tête.
  • Certaines pathologies et maladies telles que l’otosclérose, les otites à répétition, les infections et les maladies de Ménière.
  • Les problèmes vasculaires et les spasmes musculaires de l’oreille interne.
  • Les changements biochimiques causés par les maladies telles que le diabète, l’anémie et l’hypertension.

Les changements hormonaux ainsi que le stress peuvent également causer des acouphènes. Pour ce qui est de l’exposition aux ondes, il existe aujourd’hui des patchs anti-ondes qui viennent se placer à l‘arrière des téléphones portables et limitent ainsi la propagation de ces dernières notamment lors d’appels téléphoniques.

Quel traitement adopter en cas d’acouphène ?

Acouphène cause : un trouble auditif aux causes méconnues

La plupart des personnes atteintes d’acouphène ne consultent pas forcément étant donné que les sensations ressenties restent généralement occasionnelles et peu fréquentes.

Cependant, lorsque le problème dérange et devient handicapant au point de provoquer des troubles du sommeil ainsi qu’un manque de concentration, il devient nécessaire de consulter un médecin spécialiste en ORL pour tenter de déterminer les causes possibles et ainsi, adopter un traitement adéquat. Le personnel médical fera en sorte de tester l’audition des patients en procédant à des IRM.

Dès que la cause racine de l’acouphène est déterminée, le médecin sera en mesure de traiter le trouble en essayant d’éliminer au mieux les bruitages.
Cependant, il est à souligner que dans la plupart des cas, les tests ne révèlent aucune malformation ou maladies. Ainsi, il devient nécessaire de trouver les moyens adéquats afin de minimiser la portée des acouphènes sans pour autant pouvoir les éliminer entièrement.
Etant donné que les acouphènes peuvent être causés par plusieurs maladies différentes, c’est en traitant ces pathologies qu’il devient possible de les éliminer.

Néanmoins, lorsqu’il n’est pas possible de déterminer la source, certaines mesures peuvent être prises afin d’améliorer le confort des patients et diminuer ainsi cette sensation de bourdonnement, à savoir :

  • Modifier la prise des médicaments lorsqu’ils sont à l’origine des acouphènes.
  • Utiliser un dispositif générateur de sons blancs pour masquer l’acouphène.
  • Utilisation d’appareils auditifs ou de prothèses efficaces pour réduire les sensations de bruits incessants.

Prévention des acouphènes

La meilleure chose à faire afin de prévenir l’apparition des acouphènes est d’éviter tout simplement l’exposition fréquente aux sons et bruits élevés. Toutefois, lorsque le bruit est permanent au travail notamment, il est préférable d’utiliser des bouchons de mousse ou de cire pour se protéger.

Quels sont les risques de complications en cas d’acouphènes ?

L’acouphène n’est pas forcément dangereux en lui-même. Toutefois, il peut devenir tout simplement insupportable pour les personnes atteintes, causant ainsi de réelles douleurs.

Les patients peuvent rencontrer ainsi des pertes de concentration, de l’irritabilité, une baisse de la qualité de vie ainsi que des troubles du sommeil à cause des bruits constants. Par ailleurs, il est à souligner que dans certains cas, l’acouphène peut générer des états dépressifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *